samedi 17 septembre 2016

Mécanique du Solides

La physique des solides est l’étude des propriétés des corps condensés dans leur phase solide, c’est-a-dire dans la phase ou la position relative des noyaux est fixée en moyenne. Cette définition exclut les liquides mais comprend des corps amorphes comme les verres, ou des objets partiellement ordonnés comme les cristaux liquides.

Cours de Mécanique des Solides
Travaux dirigés de Mécanique des Solides
contrôles continus Mécanique des Solides





Introduction 
Jusqu’a présent, nous avons considéré que le réseau était statique. En réalité, les ions sont animés de vibrations autour de leur position d’équilibre. Ces vibrations ont des conséquences directes sur les propriétés des solides (chaleur spécifique, fusion, conductivité thermique) et des conséquences indirectes via leurs effets sur les électrons, notamment la résistivité et l’interaction attractive qui conduit au phénoméne de supraconductivité.

Premiére formulation 
Un grand nombre de mystéres ont été élucidés en physique du solide en représentant le gaz d’électrons comme un gaz de fermions sans interactions évoluant dans un potentiel périodique. Le théoréme fondamental de ce point de vue est le théoréme de Bloch : on cherche les solutions de l’équation de Schrodinger

Conclusion 
La presence de voutes au sein des materiaux granulaires confere a ceux-ci des proprietes qui pourraient sembler assez etranges si on les comparait a des solides ou a des liquides ordinaires. Entre autres « effets de voutes », on verra par exemple que le profil de pression sous un tas de sable depend de la maniere dont on construit ce tas (avec un entonnoir ou bien par couches horizontales successives), et que le centre du tas n'est pas forcement 1'endroit le plus contraint.

On verra egalement que tout le poids des grains contenus dans un silo ne repose pas sur le fond. Les murs en supportent au contraire une grosse partie, et sur le fond du silo ne pese qu'une « masse apparente ».

Enfin, on montrera en outre qu'il suffit de tres petites perturbations exterieures (de faibles variations de temperature par exemple, ou bien de legeres vibrations) pour que le reseau de ces voutes se rearrange plus ou moins partiellement et change ainsi fortement la repartition des contraintes et done la valeur de cette masse apparente.