mardi 28 février 2017

contrôles continus Mécanique des Solides

Buts de la méthode Il s’agit d’une méthode approximative pour obtenir une solution analytique à un problème de mécanique qui n’a pas de solution analytique exacte ou pour lequel cette solution est trop difficile à obtenir.
FSTM Examen Corrigés Mécanique Solide                            : cliquez ici
Examen Corrigés Mécanique Solide SMP3 pdf                      : cliquez ici
PDF 2 : Examen Corrigés Mécanique Solide SMP3 pdf        : cliquez ici
PDF 3 : Examen Corrigés Mécanique Solide SMP3 pdf        : cliquez ici
PDF 4: Examen Corrigés SMP3 pdf                                         : cliquez ici

Plan de I'ouvrage
L'ouvrage est organise en trois chapitres. Le chapitre 1 presente dans sa premiere section cet effet propre aux materiaux granulaires que Ton appelle (peut-etre un peu abusivement) « effet de voute », ainsi que ses consequences quant a la structure, la « fragilite » - nous definirons ce terme - et la grande sensibilite aux perturbations exterieures de ces materiaux. La deuxieme section de ce m6me chapitre montre les difncultes que Ton rencontre quand on cherche a obtenir simplement un systeme ferme d'equations regissant la maniere dont les forces se propagent a travers un systeme granulaire au repos.

Modele de Janssen
II s'agit a present de rendre compte de 1'effet « absorbant » des parois du silo. Les grains en contact avec celles-ci, y transferent en effet une partie de la charge qu'ils supportent a cause du frottement solide. Janssen fait 1'hypothese que les forces de friction aux parois qui permettent ce transfert sont pleinement mobilisees. Appelons 4>w I'angle de friction entre les grains et les murs du silo

Conclusion
Dans cette section, nous avons montre comment on pouvait modifier le modele scalaire stochastique propose par Liu et al. pour rendre compte de la formation de voutes. Ce nouveau modele, baptise le SAM pour Scalar Arching Model, repose plus precisement sur une regie de glissement local qui ressernble a une loi de frottement solide. En effet, c'est lors du glissement d'un grain par rapport a ses voisins que celui-ci, en perdant alors un de ses contacts, participe a la creation d'une chaine de force.