samedi 23 septembre 2017

thermochimie

Les états d’équilibre thermochimie 
Il n’y a pas qu’un seul « état d’équilibre thermochimie » pour un système. On peut concevoir et définir pour un même système, et cela en étend l’intérêt pratique, des équilibres thermochimie avec contraintes, où le mot « contrainte » ne doit pas être pris dans son sens mécanique mais dans son sens général. Par exemple, une contrainte peut consister en ce que la surface du système ou de certains sous-systèmes est imperméable à certains types de flux, mais pas à d’autres.

Cours de thermochimie 
Travaux dirigés de thermochimie 
contrôles continus thermochimie 



Fluide incompressible
Un fluide est dit incompressible lorsque le volume occupé par une masse donnée ne varie pas en fonction de la pression extérieure. La masse volumique d'un fluide incompressible est constante; celle-ci s'exprime par: p (kg/m3 ). Les liquides peuvent être considérés comme des fluides incompressibles eau, huile, etc

Fluide compressible 
Un fluide est dit compressible lorsque le volume occupé par une masse donnée varie en fonction de la pression extérieure. La masse volumique d'un fluide compressible est variable. Les gaz sont des fluides compressibles

PROPRIÉTÉS DES ÉTATS D’ÉQUILIBRE D’UN SYSTÈME 
Le postulat P2 dit que les divers états d’équilibre (thermodynamique) d’un système à masse, énergie et volume constants, correspondent à des maxima de l’entropie du système, maxima relatifs à la contrainte éventuellement appliquée.

Nous avions défini dès le début les états d’équilibre thermodynamiques comme des états stationnaires sans flux surfacique ni taux volumique de production, en tout point d’un système. Nous verrons plus tard, quand nous nous intéresserons aux flux et productions, que le postulat P2 entraîne notre définition première.