Breaking News

Résumé de mécanique du point


OBJECTIFS
➤ L’objet de la cinématique du point est l’étude du mouvement d’un point sans se préoccuper des causes (les forces) qui lui donnent naissance. 
➤ Connaître le système de coordonnées cartésiennes et polaires ou cylindriques 
➤ Connaître l’expression des vecteurs position, vitesse et accélération dans les systèmes de coordonnées cartésiennes et cylindriques 
➤ Connaître la définition de quelques mouvements particuliers


résumé:N°1 de Mécanique du point pdf cliquez ici
résumé:N°2 de Mécanique du point pdf cliquez ici
résumé:N°3 de Mécanique du point pdf cliquez ici
résumé:N°4 de Mécanique du point pdf cliquez ici






Le référentiel de Copernic 
L’origine du repère définissant ce référentiel correspond au centre d’inertie du système solaire (pratiquement confondu avec le centre d’inertie du Soleil). Les 3 axes du repère sont dirigés vers 3 étoiles qui s’éloignent du Soleil toujours dans la même direction.

Le référentiel géocentrique 
Le repère caractérisant ce référentiel a pour origine le centre de la Terre et les 3 axes sont des axes qui restent parallèles à ceux du référentiel de Copernic.

Le référentiel terrestre 
l’origine de repère choisi est liée à la Terre ainsi que les 3 axes. Le référentiel terrestre est un référentiel en rotation uniforme par rapport au référentiel géocentrique (rotation autour d’un axe NordSud fixe dans le référentiel géocentrique).
Le référentiel géocentrique est en mouvement de translation circulaire uniforme par rapport au référentiel de Copernic

REPÈRES 
L’étude cinématique du mouvement d’un point revient à pouvoir répondre aux questions « où ? » (où se trouve le point ?) et « quand ? » (à quel moment dans le temps ?). Pour répondre à ces questions il est nécessaire de définir un repère d’espace et un repère de temps.

PREMIÈRE LOI DE NEWTON 
La mécanique, comme de nombreuses branches de la physique, prend ses fondements dans des principes ou des postulats que l’on ne démontre pas.

Vérifiés expérimentalement, ils restent valables tant qu’il n’existe pas d’expériences les mettant en défaut. Parmi ceux-ci nous trouvons le principe d’inertie qui est à la base de l’étude du mouvement des systèmes matériels

Ce principe, déjà entrevu par Galilée1, a été repris par Newton2 et constitue ce que l’on appelle la première loi de Newton