dimanche 2 octobre 2016

MIP S4

mecanique des solides
statistique et probabilité
analyse numerique
bases de donnees
electromagnetisme
mecanique quantique
analyse 4






Aldéhydes – Cétones et dérivés

Généralités – Caractéristiques de la fonction

Electrophilie du carbone de la double liaison C=O 
ophile 

Accroissement du caractère électrophile du carbone de la double 
liaison C=O par catalyse acide 

Forme énol : tautomérie céto-énolique

Addition d’eau : formation d’hydrates

Addition d’alcool : formation d’hémiacétals et d’acétals

Addition d’amines primaires : formation d’imines

Addition d’amines secondaires : formation d’énamines, homologues des énols

Addition des ions cyanure : formation de cyanhydrines

Réduction par les hydrures alcalins : formation d’alcools

Addition d’organomagnésiens : formation d’alcools

Le problème de la stéréosélectivité lors de l’addition nucléophile : 

Modèle de Cram – modèle de Cram chélaté

Réduction en alcane : réactions de Clemmensen et Wolff-Kishner 

Les réactions dues à la mobilité des protons en α du C=O

Carbanion ou énolate 

Réaction d’alkylation en α par un dérivé halogéné

La régiosélectivité dans l’alkylation des énolates : contrôle 
cinétique et contrôle thermodynamique 

Réaction d’halogénation en α de la double liaison C=O

Réaction d’aldolisation et de cétolisation en milieu basique