lundi 5 septembre 2016

chimie minérale

I1 se trouve qu’un des axes privilégiés de la chimie organique contemporaine est I’étude d’associations entre molécules qui, tout en étant relativement stables, ne font pas intervenir de liaisons covalentes. Certaines de ces recherches se développent de façon totalement autonome par rapport au monde vivant. Or on rencontre précisément dans la chimie des oligosaccharides (voir le chapitre 9) un nombre important d’associations de ce type

Cours de chimie minérale 




Considérations générales 
On peut faire la synthèse dune substance naturelle à partir de précurseurs racémiques en utilisant des réactions stéréosélectives ou stéréospécifiques. Le produit final est un racémique et il faut achever la synthèse par un dédoublement optique. Cette voie d’approche semble passée de mode, au moins dans les laboratoires académiques.

Une deuxième méthode repose sur la synthèse asymétrique. Les produits de départ sont racémiques, mais l’emploi de réactifs et de catalyseurs incorporant des structures chirales permet d’orienter à une ou plusieurs étapes privilégiées la route synthétique dans une voie chirale. 

Nous avons vu des exemples de tels réactifs au paragraphe 8.1 ci-dessus. La philosophie synthétique que nous allons développer mantenant repose sur l’emploi de matières premières chirales, généralement abondantes.

 Teneur et tonnage 
Quelques éléments sur les relations entre la teneur, Je tonnage et la viabilité d'un gisement ont été montrés dans l'exercice 1. Pour qu'un gisement soit exploitable, il faut qu'il contienne plus qu'une concentration minimale et un tonnage minimal d'une valeur marchande. 

La figure J.Sa montre de façon très schématique que les gisements sont disposés sur une courbe entre de très petits gisements très riches comme les monocristaux de cuivre et l'immense gisement de teneur beaucoup plus faible que forme la Terre entière.

La plupart des gisements qui sont à la fois grands et de fortes teneurs ont été exploités et il reste désormais des gisements petits et à fortes teneurs et d'autres gisements beaucoup plus grands mais avec de plus faibles teneurs.